Forum du jeu de rôle en ligne Providenz

Le forum officiel pour les joueurs actifs ou les futurs joueurs du jeu de rôle en ligne: www.providenz.com - Venez rejoindre la communauté et contribuer au développement de votre univers !
 
Aller directement sur le jeuFAQConnexionAccueilPortailRechercherS'enregistrer

Partagez | 
 

 De 490 à 562

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Kong
Kong


Messages : 673
Date d'inscription : 29/09/2013

27092015
MessageDe 490 à 562

Nul ne sait combien de temps cet équilibre précaire aurait pu tenir, et nul n’a eu à se poser la question. En effet, un facteur nouveau arriva. Un nouveau culte émergea. Nul ne sait d’où il vient. Certains avancent que des missionnaires seraient arrivés de l’océan pour propager ce culte, tandis que d’autre disent qu’il fut l’apanage des bandits et des brigands. 
D’autres encore qu’il venait des terres inexplorées et glaciales, dans le lointain est, après les terres de Tvang. 
Au début, les premières manifestations de ce culte furent une recrudescence des attaques d’animaux et de brigands. Nul ne savait à quoi attribuer cela, et personne ne s’en inquiéta réellement, vu l’état de tension latent qui existaient entre les royaumes. Lentement, mais sûrement, ce culte gagna du terrain. Si on ne sait ce qui ce passa à l’est du royaume de Tvang, on est certain que de plus en plus de village, aux marges des royaumes, furent pillé et détruit. Les forêts devinrent infranchissables. Le plus étrange est que, si on ne retrouvait que des cendres du village, on ne retrouvait que très peu d’habitant mort. La solution à cette énigme fut résolue, quand de véritables attaques contre les villes commencèrent, au début du 6ème siècle. On vit de nombreux humains – mais pouvait-on encore les appeler comme cela ? – se comporter comme des animaux, et attaquer, au même titre que les ours et les loups, innombrables, aidé par quelques magiciens, les villes. Certains paysans qui avaient pu se réfugier dans les villes reconnurent, dans ces humains, d’anciens amis, voir leurs fils, leur mari ou leur femme… A chaque ville qui tombait, c’était autant de personne qui rejoignait les ennemis de la civilisation. C’est dans les années 550 que le culte commença à s’en prendre aux villes libres, les villes les plus peuplées et les moins protégées du continent. 
Elles tombèrent les unes après les autres, sans qu’aucun culte n’intervienne. Outre de porter un coup fatal au commerce, cela assura de nombreuses recrues au culte de la nature. Les adeptes de Mynt se dispersèrent dans tous les autres royaumes, emportant ce qu’ils pouvaient avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

De 490 à 562 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

De 490 à 562

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du jeu de rôle en ligne Providenz :: Chronologie des événements :: L'exil ...-
Sauter vers: